PRESSE
Au sujet du vote sur la nomination d'Yves Mersch - 25.10.2012

Prise de position de Charles Goerens à l'issue du vote sur la nomination d'Yves Mersch

 

Il eût été possible de concilier la nomination d'Yves Mersch et le respect du principe de non-discrimination des femmes.

Si cela ne s'est pas produit, c'est dû à l'attitude décevante du Président du Conseil européen dans ses deux prises de position dans le cadre de cette affaire. On était en droit d'attendre de lui une dose de pragmatisme.

Je me permets de renvoyer à ma proposition du 13.09.2012, publiée dans "Le Jeudi", invitant les autorités compétentes à aller au delà des six membres du Directoire de la BCE et de considérer le pôle économique, financier et monétaire de l'UE dans son ensemble.

La sortie par le haut était devenue une perspective réelle.

Il aurait suffi de s'engager au niveau du Conseil européen à privilégier la nomination de femmes à des postes à haute responsabilité dans un tout proche avenir. 

Avec ce compromis, personne n'aurait perdu la face et ce dans le respect des dispositions non-discriminatoires du Traité.

 

Français Deutsch English Lëtzebuergesch 
CALENDRIER
Dezember 2019
M D M D F S S
1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31
© 2010 by DP.lu - All Rights Reserved